lundi 20 octobre 2008

HOMMAGE à SOEUR EMMANUELLE dans l'huma

"Actus humanite.fr 20-10-2008

La mort de soeur Emmanuelle


Soeur Emmanuelle, qui a dédié sa vie aux plus pauvres, est décédée dans la nuit de dimanche à lundi à l’âge de 99 ans. Elle sera inhumée dans l’intimité, au cimetière de Callian (Var), près de la maison de retraite du Pradon, qui appartient à l’ordre de Notre-Dame-de-Sion, sa congrégation.
"Je suis un peu communiste tout de même", déclara-t-elle un jour à l’Humanité.


Soeur Emmanuelle, de son vrai nom Madeleine Cinquin, s’est éteinte "dans son sommeil" dans la nuit de dimanche à lundi dans la maison de retraite de Callian (Var), a indiqué à l’AFP une responsable de l’association. Elle allait célébrer son centième anniversaire le 16 novembre prochain.

« Vouée pendant des années aux misérables enfants du Caire, ces gosses qui foulent jour après jours les tas immenses d’immondices pour tenter de survivre elle n’a rien d’une mère Teresa. Cette intellectuelle, professeur de lettres et de philosophie, est née en Belgique. Au sein d’une famille bourgeoise aux idées ouvertes elle vit en enfant sage quand la tragédie de la mort du père arrive par effraction. Sa réponse sera d’entrer au couvent pour s’occuper de la souffrance des enfants et, dès sa retraite d’enseignante, elle ira au bout du dévouement, d’une foi qui est autant en l’homme qu’en Dieu. L’association qu’elle a fondée, " les amis de sœur Emmanuelle ", s’occupe aujourd’hui de 60 000 enfants dans le monde. " Si tu veux vivre, tu dois aimer ", dit-elle aujourd’hui rentrée en France à la demande de ses supérieures. D’une rencontre avec elle, il y a quelques années on retient son humour, sa véritable tendresse, ses choix courageux, n’hésitant pas alors, toute sœur qu’elle soit, à afficher sa sympathie pour Cuba et cette confidence, chuchotée à l’oreille après une commune émission de radio " tu sais Maurice, je suis un peu communiste tout de même " » , écrivait en 2002 Maurice Ulrich dans l’Humanité.

Soeur Emmanuelle sera inhumée mercredi au cimetière de Callian (Var), après une cérémonie à la chapelle de la maison de retraite du Pradon, qui appartient à l’ordre de Notre-Dame-de-Sion, la congrégation où elle avait prononcé ses vœux."

Je tiens à rendre hommage à cette grande femme que fut Soeur EMMANUELLE.
Amicalement
Colette

 

Posté par colette dumont à 17:17:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]