mardi 2 décembre 2008

La Nouvelle Centrale de Vaires inaugurée le vendredi 14 nov 08

mes_pap_bonjour

http://www.marne-chantereine.info/public/territoire/edf01.html



nouvelle_centrale_Vaires


2 nouvelles turbines* (185 MW chacune) à combustion sont nées. (une 3ème naîtra dans un an).

*L'énergie qu'elles consomment le "fioul domestique" permet  le démarrage rapide de la centrale et contribuent dans les périodes de fortes consommations d'alimenter en électricité  l'île de France, on pourrait l'appeler la centrale des "URGENCES".

Pensez 12 à 20 mn suffisent pour produire de l'électricité en pleine puissance.

Question écologie, le fioul domestique a une basse teneur en soufre 0.55%, en suite par une réduction de 50 % des émissions atmosphériques (oxydes d'azote, dioxyde de carbone, poussières.

La Centrale est appelée à fonctionner quelques centaines d'heures par AN.

Vaires sur Marne pour ce genre d'activité est très bien placée.

Le transport du fioul ce fait par un branchement par la voie ferré.

Quant aux turbines elles sont arrivées par voies pluviales.

La production d'électricité en île de France, est importante.

ARCHIVES

 

LES CHEMINÉES DE LA CENTRALE EDF A VAIRES SUR MARNE ONT VÉCU  LEURS DERNIÈRES HEURES DANS LA NUIT DU DIMANCHE 5 AU LUNDI 6 NOVEMBRE 2006.

Les cheminées de la centrale EDF de Vaires sur Marne auront vécu une quarantaine d'année et avaient été réparées en 2003, cela a permis  1 année 1/2 de survie supplémentaire.

petite info, pour le désamiantage

Bien sûr des nacelles ont été installées pour ce travail, les 8 employées étaient "habillés" comme des cosmonautes, oui cette matière est dangereuse comme tout le monde le sait maintenant.

Celui-ci s'est effectuée du 11 octobre au 5 novembre 2006, ces huits personnes ont démontés 144 JOINTS EN AMIANTES par cheminée et chacun d'entre eux pesait DIX KILOS

Le jour et l' heure avait été déterminés avec la SNCF du fait  qu'à ce moment là, aucun train ne circulait, ainsi que les essais sur la nouvelle ligne du TGV. Le soir aux alentours de 22 h la RN 34, ils avaient fermé à la circulation les abords de la centrale. Des panneaux étaient disposés sur l'A 104 afin d'éviter tout accident. 

Plusieurs spectateurs étaient là au moment de l'évènement. (surtout des officiels)

L'abattage des cheminées de la centrale s'effectua entre minuit et 4 h du matin.

Les cheminées faisaient 125 m, le poids d'une cheminée 3 000 tonnes, 6 m de diamètre tout en haut, 12 m à la base.

A la base des cheminées 255 trous et leurs mini explosions se sont faites en 20 secondes seulement !

 

Une première cheminée s'effondra, suivie, VINGT SECONDES plus tard, de sa sœur jumelle, 6 000 tonnes de bétons et de matériaux divers se sont affaissés sur une longueur, par cheminée, de 50 m. 

Le dynamitage de la cheminée c'est fait de la façon "des bucherons" basculé.

250 minuscules trous avaient été prévus à cet effet, plus de 50 kg de dynamite. Les trous avaient été placés sur les deux tiers de la circonférence total de la cheminée. Au moment de l'explosion, une partie de sa base c'est volatilisée. L'effet de "bascule" c'est produit naturellement.

Que de gravats ! Les voitures aux alentours ont dû avoir une couche de poussière.

Les "vibrations" ont un peu troublé la tranquillité des Vairois, car beaucoup de personnes n'étaient pas au courant de l'évènement.

Cette nuit là, en plus , il y avait un épais brouillard donc question photo......... Si le temps avait été avec nous, de superbes photos auraient pu être prises grâce aux néons du haut des cheminées, bon voilà.

CENTRALE_VAIRE_JP photo JP lors de notre baptême de l'air

samedi 4 novembre 2006

CENTRALE_DE_VAIRES_77 photo JP lors de notre baptême de l'air

samedi 4 novembre 2006

Il est certain que la disparition de ces cheminées ont laissé un grand vide dans le cœur des Vairois et bien d'autres, Certaines personnes les ont franchement regrettées, surtout les personnes qui y ont travaillé.

Les pilotes de grandes lignes s'en servaient comme repère.

On la distinguait sur plusieurs km à la ronde.

Les cheminées de la centrale de brique et de béton n'existe plus, pffffittttt.

Le samedi 11 novembre 2006, je suis allée à Brou sur Chantereine, sûr, pffffitttt, plus de repère.

E.D.F  a pris la décision de conserver l'activité de la centrale (Se souvenir de la panne électrique en Europe de l'Ouest), oui c'est prudent de conserver le site de Vaires.

Les nouvelles cheminées mesureront 40 m maximum.
En tous cas cela fera une sacrée différence !

Les turbines de combustion de fioul domestique ne nécessitent pas le même type de conduit que les turbines à vapeur.

Comme de nombreuses constructions la centrale EDF avait été décriées lors de leurs édifications dans les années 60.

Et là, les Vairois c'étaient mobilisés pour garder cette centrale.

Oui, maintenant certain ont un pincement au cœur de ne plus les voir car c'étaient un repère de longue date, la centrale était devenue un symbole pour leur commune.

Oui, l'emblème de l'activité a disparu pour beaucoup de monde, cela a créer un vide, automobilistes, pilotes d'avions de grandes lignes et bien sûr de tourisme, vous en avez une preuve ci-dessus,voir la photo du samedi  novembre 2006 , prise lors de notre baptême de l'air, à l'occasion de nos 35 ans de mariage.

Voilà, une page s'est tournée, c'est bien normal, lorsque les normes de sécurité ne sont plus là.

Une nouvelle ère qui s'ouvre..........

Article du 11 juillet 2007

Ce qu'il en est dit .......  extrait de l'article de Ludovic Francisco, dans le journal la Marne,  du 27 JUIN 2007, la suite dans 2 ans.............

Trois cheminées seront construites d'une hauteur de 55 mètres..........  (plus de repérage géographique, snif).

Celles-ci, serviront surtout à sécuriser le réseau d'électricité (genre, panne électrique en Europe de l'Ouest).
Elles fonctionneront environ 500 h par an en moyenne, soit une vingtaine de jours. celles-ci coûteront 100  millions d'euros.

Grâce  à La Marne, ce joli fleuve, les turbines à combustion y seront à cheminées.

J'avoue que j'aimerai être là à ce moment là.

La centrale thermique qui fonctionnera au fioul domestique, fournira à peu prés 185 MW multipliés par trois.
Grâce à cette centrale 50 000 à 100 000 foyers seront prémunis contre toute coupure de courant.

Les soubassements sont débutés. Pour cette construction, d'une durée de 2  ans, une centaine de personnes seront nécessaires avec des pointes de 400.

Seulement 18 agents EDF assureront la maintenance de  la centrale, Et encore, oui et encore, il partageront leur temps entre la Centrale de Vaires et celle Vitry sur Seine.

NUISANCES - DÉCIBELS - FUMÉES -

I -  nuisances sonores et visuelles

L'intégration architecturale est respecté (toujours un petit pincement au cœur en pensant aux anciennes).

Les gênes sonores  et les émissions atmosphériques ont été réduites. Ils ont obtenu le label ISO 14002.

II - les décibels

Un système d'insonorisation à partir d'un caisson, qui limite la déperdition au maximum des ondes. Un bruit de fond de 30 à 40 décibels

III - Fumées,  très toxiques

Les turbines à combustion,de quatre réservoirs d'une contenance de 6 5OO m3 de gasoil.

Ce gasoil est à basse teneur en souffre et surtout de procédure à la "dénitrification des fumées", c'est à dire à l'expulsion des oxydes d'azote.

Un grand coucou aux Vairois

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vaires-sur-Marne

A bientôt


mes_vel_gros_bisous

alpha_003alpha_015alpha_012alpha_005alpha_020alpha_020alpha_005


etoiles_trois_Image

mesba_invitations

LIVRE D'OR D'ALAIN

art_60


Toutes les bannières sur mon blog sont des dessins d'Alain  adresse ci-dessous

http://alaindess.canalblog.com/


Posté par colette dumont à 23:00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


jeudi 12 juillet 2007

Nouvelle Centrale Thermique à Vaires sur Marne 77

Bonjour à tous

La nouvelle centrale thermique sera livrée fin 2008 (article en bas de cette page)

Pour se rafraîchir la mémoire.
 

LES CHEMINEES DE LA CENTRALE EDF A VAIRES ONT VECU  LEURS DERNIERES HEURES DANS LA NUIT DU DIMANCHE 5 AU LUNDI 6 NOVEMBRE 2006.

Les cheminées de la centrale EDF de Vaires sur Marne auront vécu une quarantaine d'année et avaient été réparées en 2003, cela a permis  1 année 1/2 de survie supplémentaire.

petite info, pour le désamiantage

Bien sûr des nacelles ont été installées pour ce travail, les 8 employées étaient "habillés" comme des cosmonautes, oui cette matière est dangereuse comme tout le monde le sait maintenant.

Celui-ci s'est effectuée du 11 octobre au 5 novembre 2006, ces huits personnes ont démontés 144 JOINTS EN AMIANTES par cheminée et chacun d'entre eux pesait DIX KILOS

Le jour et l' heure avait été déterminés avec la SNCF du fait  qu'à ce moment là, aucun train ne circulait, ainsi que les essais sur la nouvelle ligne du TGV. Le soir aux alentours de 22 h la RN 34, ils avaient fermé à la circulation les abords de la centrale. Des panneaux étaient disposés sur l'A 104 afin d'éviter tout accident. 

Plusieurs spectateurs étaient là au moment de l'évènement. (surtout des officiels)

L'abattage des cheminées de la centrale s'effectua entre minuit et 4 h du matin.

Les cheminées faisaient 125 m, le poids d'une cheminée 3 000 tonnes, 6 m de diamètre tout en haut, 12 m à la base.

A la base des cheminées 255 trous et leurs mini explosions se sont faites en 20 secondes seulement !

 

Une première cheminée s'éffondra, suivie, VINGT SECONDES plus tard, de sa soeur jumelle, 6 000 tonnes de bétons et de matériaux divers se sont affaissés sur une longueur, par cheminée, de 50 m. 

Le dynamitage de la cheminée c'est fait de la façon "des bucherons" basculé.

250 minuscules trous avaient été prévus à cet effet, plus de 50 kg de dynamite. Les trous avaient été placés sur les deux tiers de la circonférence total de la cheminée. Au moment de l'explosion, une partie de sa base c'est volatilisée. L'effet de "bascule" c'est produit naturellement.

Que de gravats ! Les voitures aux alentours ont dû avoir une couche de poussière.

Les "vibrations" ont un peu troublé la tranquillité des Vairois, car beaucoup de personnes n'étaient pas au courant de l'évènement.

Cette nuit là, en plus , il y avait un épais brouillard donc question photo......... Si le temps avait été avec nous, de superbes photos auraient pu être prises grace aux néons du haut des cheminées, bon voilà.

CENTRALE_VAIRE_JP photo JP lors de notre baptême de l'air

samedi 4 novembre 2006

CENTRALE_DE_VAIRES_77 photo JP lors de notre baptême de l'air

samedi 4 novembre 2006

Il est certain que la disparition de ces cheminées ont laissé un grand vide dans le coeur des Vairois et bien d'autres, Certaines personnnes les ont franchement regrettées, surtout les personnes qui y ont travaillé.

Les pilotes de grandes lignes s'en servaient comme repère.

On la distinguait sur plusieurs km à la ronde.

L'orsque que j'étais fiancée, le W K nous allions toujours nous promener à côté de la centrale, cela faisait une trotte de Brou sur Chantereine et nous aimions beaucoup marcher, La Marne, ses péniches, le canal de l'Ourq et son écluse nous ont toujours beaucoup plu.

C'était un coin agréable pour le repos.

Les cheminées de la centrale de brique et de béton n'existe plus, pffffittttt.

Pour les photos maintenant, il aurait faullu que j'aille me promener à côté, mais bon, tanpis. Le samedi 11 novembre 2006, je suis allée à Brou sur Chantereine, sûr, pffffitttt, plus de repère.

E.D.F  a pris la décision de conserver l'activité de la centrale (Se souvenir de la panne électrique en Europe de l'Ouest), oui c'est prudent de conserver le site de Vaires.

Les nouvelles cheminées mesureront 40 m maximum.
En tous cas cela fera une sacrée différence !

Les turbines de combution de fioul domestique ne nécessitent pas le même type de conduit que les turbines à vapeur.

Comme de nombreuses constructions la centrale EDF avait été décriées lors de leurs édifications dans les années 60.

Et là, les Vairois c'étaient mobilisés pour garder cette centrale.

Oui, maintenant certain ont un pincement au coeur de ne plus les voir car c'étaient un repère de longue date, la centrale était devenue un symbole pour leur commune.

Oui, l'emblème de l'activité a disparu pour beaucoup de monde, cela a créer un vide, automobilistes, pilotes d'avions de grandes lignes et bien sûr de tourisme, vous en avez une preuve ci-dessus,voir la photo du samedi  novembre 2006 , prise lors de notre baptême de l'air, à l'occasion de nos 35 ans de mariage.

Voilà, une page s'est tournée, c'est bien normal, lorsque les normes de sécurité ne sont plus là.

Une nouvelle ère qui s'ouvre..........

Article du 11 juillet 2007

Ce qu'il en est dit .......  extrait de l'article de Ludovic Francisco, dans le journal la Marne,  du 27 JUIN 2007, la suite dans 2 ans.............

Trois cheminées seront construites d'une hauteur de 55 mètres..........  (plus de repérage géographique, snif).

Celles-ci, serviront surtout à sécuriser le réseau d'électricité (genre, panne électrique en Europe de l'Ouest).
Elles fonctionneront environ 500 h par an en moyenne, soit une vingtaine de jours. celles-ci coûteront 100  millions d'euros.

Grace  à La Marne, ce joli fleuve, les turbines à combustion y seront à cheminées.

J'avoue que j'aimerai être là à ce moment là.

La centrale thermique qui fonctionnera au fioul domestique, fournira à peu prés 185 MW multipliés par tois.
Grace à cette centrale 50 000 à 100 000 foyers seront prémunis contre toute coupure de courant.

Les soubassements sont débutés. Pour cette construction, d'une durée de 2  ans, une centaine de personnes seront nécessaires avec des pointes de 400.

Seulement 18 agents EDF assureront la maintenance de  la centrale, Et encore, oui et encore, il partageront leur temps entre la Centrale de Vaires et celle Vitry sur Seine.

NUISANCE - DECIBELS - FUMEES -

I -  nuisances sonores et visuelles ?

L'intégration architecturale est respecté (toujours un petit pincement au coeur en pensant aux anciennes).

Les gênes sonores  et les émissions atmosphériques ont été réduites. Ils ont obtenu le label ISO 14002.

II - les décibels ?

Un système d'insonorisation à partir d'un caisson, qui limite la déperdition au maximun des ondes. Un bruit de fond de 30 à 40 décibels

III - Fumées,  très toxiques ?

Les turbines à combution,de quatre réservoirs d'une contenance de 6 5OO m3 de gasoil.

Ce gazoil est à basse teneur en souffre et surtout de procédure à la "dénitrification des fumées", c'est à dire à l'expulsion des oxides d'azote.

LE GAZ CARBONIQUE *? AH CELA EST TRES DIFFICILE A TRAITER   !!!!!!!!!!!

Peut-être d'autres articles d'ici fin 2008. *

ZONE D'ACTIVITE EN LIEU ET PLACE DE L'ANCIENNE CENTRALE

En lieu et place de l'ancienne Centrale et les 55 m de bâtiments toujours existants et qui seront démantelés l'année prochaine.

Cette zone d'activité devrait aboutir d'ici 2 ans.

A bientôt

Amicalement

Bises à ceux qui me connaissent

Et un grand coucou aux habitants de Vaires sur Marne 77

Colette

 



Posté par colette dumont à 06:00:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

mercredi 1 novembre 2006

LES CHEMINEES DE LA CENTRALE EDF DE VAIRES ABATTUES et que feront-ils donc à la place ?

Bonjour à tous

7987709

INFO

Le lundi 6 novembre 2006 à 1 h 50 les deux cheminées jumelles de la centrale EDF ont disparu
Elles mesuraient chacune 125 m et se sont couchés sur....80 mètres !

Les cheminées de la centrale EDF de Vaires sur Marne avaient été réparées en 2003 et cela a permis  1 année 1/2 de survie supplémentaire.

Le 18 mars 2005, la centrale thermique telle que je l'ai connue a été arrêté définitivement.

Les cheminées de la centrale de brique et de béton n'existe plus, pffffittttt, l'abattage a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi au environ de 1 h 50, il faisait nuit bien sûr mais en plus, il y avait un épais brouillard donc question photo......... Si le temps avait été avec nous, de superbes photos aurait pu être prises grace aux néons du haut des cheminées, bon voilà.

Le jour et l' heure ont été déterminés avec la SNCF du fait  qu'à ce moment là aucun train ne circulait et pas d'essai non plus sur la nouvelle ligne du TGV,  il ne restait plus qu'a interrompre la circulation sur A 104, d'éloigner les curieux  sur un périmètre raisonnable pour leurs sécurités et le tour était joué, tout c'est passé comme prévu, il ne reste que des gravats.

Pour les photos maintenant, il faudrait que j'aille me promener à côté, mais bon je ne sais pas encore si j'irai, Ce samedi 11 novembre 2006, je suis allée à Brou sur Chantereine, sûr, pffffitttt, plus de repère.

Il est certain que les personnes du coin ignorant l'abattage des cheminées ont été à leurs fenêtres pour voir d'où venait ce bruit sourd, sans compter qu'il y a eu des vibrations. Je suppose aussi que les voitures aux alentours ont dû avoir une couche de poussière.

Pour les personnes qui habitent tout prêt de la centrale, elles n'étaient pas vraiment rassurées.

Des bâtiments et la chaudière seront eux aussi appelés à disparaître.

E.D.F  a pris la décision de conserver l'activité de la centrale (La panne électrique en Europe de l'Ouest survenue il y a quelque jours nous rappelle oh combien l'intérêt de conserver le site de Vaires.

Les nouvelles cheminées mesureront 40 m maximum.
. En tous cas cela fera une sacrée différence !

Les cheminées faisaient 125 m, le poids d'une cheminée 3 000 tonnes, 6 m de diamètre tout en haut, 12 m à la base.

A la base des cheminées 255 trous et leurs mini explosions se sont faites en 20 secondes seulement !

Les turbines de combution de fioul domestique ne nécessitent pas le même type de conduit que les turbines à vapeur.

Comme de nombreuses constructions la centrale EDF avait été décriées lors de leurs édifications dans les années 60.

Et là les Vairois c'étaient mobilisés pour garder cette centrale.

Oui, maintenant certain ont un pincement au coeur de ne plus les voir car c'étaient un repère de longue date, la centrale était devenue un symbole pour leur commune.

Oui, l'emblème de l'activité a disparu pour beaucoup de monde, cela a créer un vide, automobilistes, pilotes d'avions de grandes lignes et bien sûr de tourisme, vous en avez une preuve ci-dessus,voir la photo du samedi  novembre 2006 , prise lors de notre baptême de l'air, à l'occasion de nos 35 ans de mariage.

petite info, pour le désamiantage

Bien sûr des nacelles ont été installées pour ce travail, les 8 employées étaient"habillés" comme des cosmonautes, oui cette matière est dangereuse comme tout le monde le sait maintenant.

Celui-ci s'est effectué du 11 octobre au 5 novembre 2006, ces huits personnes ont démontés 144 JOINTS EN AMIANTES par cheminée et chacun d'entre eux pesait DIX KILOS

Voilà, une page s'est tournée, c'est bien normal, lorsque les normes de sécurité ne sont plus là.

Une nouvelle ère qui s'ouvre..........

A bientôt

Colette Dumont

 


Posté par colette dumont à 07:02:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

LES CHEMINEES DE LA CENTRALE EDF A VAIRES VIVENT LEURS DERNIERES HEURES

INFO

Dans la nuit de dimanche 5 novembre 2006 au lundi 6 novembre 2006

La centrale avec ses cheminées de 125 m de haut, aura vécu une quarantaine d'année.

Les pilotes de grandes lignes s'en servaient comme repère.

On la distinguait sur plusieurs km à la ronde.

Ce soir au alentour de 22 h la RN 34 sera fermée à la circulation aux abords de la centrale. Des panneaux seront disposés sur l'A 104 afin d'éviter tout accident.

Plusieurs spectateurs seront là au moment de l'évènement.

L'abattage des cheminées de la centrale s'effectuera entre minuit et 4 h du matin.

Une première cheminée s'éffondrera, suivie, VINGT SECONDES plus tard, de sa soeur jumelle, 6 000 tonnes de béton et de matériaux divers s'affaisseront sur une longueur, par cheminée, de 50 m. 

Le dynamitage de la cheminée se fera de la façon "des bucherons" basculé

250 minuscules trous sont prévus à cet effet plus de 50 kg de dynamite. Les trous sont placés sur les deux tiers de la circonférence total de la cheminée. Au moment de l'explosion, une partie de sa base se volatilise. L'effet de "bascule" se produit naturellement.

Il est a souhaiter que les "vibrations" ne viendront pas troubler la tranquillité des vairois

CENTRALE_VAIRE_JP photo JP lors de notre baptême de l'air

samedi 4 novembre 2006

CENTRALE_DE_VAIRES_77 photo JP lors de notre baptême de l'air

samedi 4 novembre 2006

Il est certain que la disparition de ces cheminées laisseront un grand vide dans le coeur des Vairois et bien d'autres.

L'orsque que j'étais fiancée le W K nous allons toujours nous promener à côté de la centrale, cela faisait une trotte de Brou sur Chantereine et nous aimions beaucoup marcher, La Marne, ses péniches, le canal de l'Ourq et son écluse nous ont toujours beaucoup plu.

C'était un coin agréable pour le repos.

A bientôt

Très amicalement

Colette

Posté par colette dumont à 07:00:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]